La Volkswagen Polo, un best-seller en France

Depuis le lancement de la Volkswagen Polo en 1975, cette fourmi a toujours fait partie des meilleures ventes de cette marque allemande. Et le cas en France ne fait pas exception. Jusqu’à maintenant, elle a toujours été ajustée pour répondre aux attentes des conducteurs. Actuellement, les options proposées dans la version 6 sont faites pour conquérir une clientèle plus large. La petite passe partout dispose de tout pour garder son titre de best-seller.

Polo best-seller : une histoire continue

Depuis son lancement, plus de 18 millions d’exemplaires de la Polo ont été vendus. Son succès est incontestable en Europe et surtout en France où elle dépasse la Golf. Elle est appréciée pour son côté pratique même si elle était toujours moins estimée face à la Golf. Seulement, au fil du temps, elle s’est fait une place auprès de différents conducteurs d’où son succès actuel.

A lire également : C'est quoi une boite semi automatique ?

En fait, c’est plutôt à la sortie de la 6e génération de la Polo qu’elle s’est démarquée parmi les véhicules convoités en Europe et en France. La marque a, en effet, décidé de ne pas choisir la solution de monter en gamme pour vendre plus cher, mais plutôt de revoir la catégorie subcompact. La Polo a ainsi réussi à s’élever face au marché envahi par les marques prémiums qui est d’ailleurs en crise. En France, la vente de ce véhicule compte aux alentours de 40 000 par an.

Un confort de conduite qui séduit les conducteurs

Pour les habitués au Volkswagen, la dernière génération de Polo séduit, car le constructeur a pris soin de garder la particularité de la marque. Cela correspond à la hauteur des sièges qui reste très basse et le feeling au volant comme tous les VW. D’après le constructeur, il n’y a pas d’intérêt à opérer des changements trop visibles pour garder le confort de conduite apprécié chez une Polo.

A lire également : C’est quoi le moteur CRDI ?

Grâce à cette technique, la Polo 6 offre aux automobilistes une conduite aisée et une grande maniabilité en ville, tout en permettant l’accès au confort sur les longs trajets ou les autoroutes. Équipée d’un moteur de 3 cylindres 1 litre, la voiture est plus discrète lors des bas régimes et offre un confort sonore remarquable. À noter qu’il existe trois niveaux de puissance pour la Polo 6 : 80 ch, 95 ch et 100 ch.

Depuis son lancement jusqu’à la version 4, la Polo a été reprochée pour sa tenue de route moins performante. Mais cet aspect a été travaillé et est corrigé grâce à la plateforme MQB nouvellement mise en place dans la 6e génération. Selon les conducteurs qui ont déjà été derrière le volant d’une Polo 6, la transformation est notable.

Quid du côté esthétique et ergonomique ?

L’habitacle d’un Polo n’a jamais été aussi spacieux pour le confort des voyageurs. En effet, avec les 4,05 mètres de longueur de la Polo, on compte 2,56 mètres d’empattement à l’intérieur.

Souvent associé aux automobilistes de genre féminin, cette dernière version tente de donner une allure plus masculine. Pour cela, elle est encore plus basse que la version qui la précède, dispose d’un diffuseur et est creusé au niveau des flancs. Elle se démarque carrément des autres modèles allemands qui sont souvent critiqués pour leur ressemblance. Que ce soit au niveau de la couleur ou du design, le travail est remarquable.

Même la planche de bord a été modifiée pour une forme plus moderne. De plus, elle peut être personnalisée avec les huit couleurs disponibles. D’autre part, il y a l’écran tactile qui valorise l’esthétique du véhicule par sa qualité et son emplacement.

Les boutons physiques pour différentes manipulations du système (climatisation, info-divertissement, etc.) sont placés de manière cohérente. Ce qui prouve une ergonomie bien étudiée. Les matériaux utilisés sont qualitatifs, malgré les plastiques visibles sur le côté portière. Pour renforcer le sentiment d’appartenance, les sièges sont à l’effigie de Volkswagen.

La technologie embarquée

L’un des plus grands changements dans la sixième génération de Polo, c’est aussi au niveau de la digitalisation. En fait, le constructeur a décidé d’ajouter le système Active Info Display. Il s’agit du nouveau tableau de bord qui affiche des compteurs numériques, en plus de l’écran d’info-divertissement bien qu’il y ait des boutons physiques.

Effectivement, le conducteur peut lancer de la musique, afficher sa carte GPS en grand format ou en petit format avec les compteurs et musique, etc. Le bloc tactile apporte une touche d’élégance à la voiture. Cependant, la manipulation nécessite beaucoup de précautions, car elle peut détourner le regard de la route.

Sans oublier les options supplémentaires qui sont plutôt fonctionnelles comme la compatibilité avec un USB Apple, et les fonctionnalités smartphones que ce soit pour Android ou iOS.  D’ailleurs, dans la version de lancement First Edition, la marque a conclu un partenariat avec Beats. C’est grâce à cela que les sonos de la Polo atteint les 300 W

Toutefois, aucun projet d’hybridation n’est encore disponible pour la Volkswagen Polo.