Un passionné – Henri en Healey

15 juillet 2009

Nouvelle rubrique sur Sport-cars.fr ! Notre envie est de vous mettre au cœur des évènements. Mais pas seulement… car pour que ces derniers puissent avoir lieur, il faut que des passionnés soient présents. Et c’est justement à l’un d’entre eux que nous donnons la parole dans cette rubrique. Et il y en aura d’autres…

Retro salon 16

Henri Dupré, 73 ans, retraité (ex. Boulanger) en Austin Healey

Nous nous sommes rencontrés dans le cadre de la sortie de Salon de Provence. Très gentiment, il m’a accepté comme passager dans son Austin Healey. Et tout de suite, le courant est passé. Il a l’accent de la Provence, mais aussi la bonhommie et la gentillesse qui vont avec. En route pour un « zoom » sur sa façon de vivre sa passion. A lire « avé » l’accent !!

Sport-cars : « Henri, parle nous de ta première voiture… »

Henri : « Une MG B de 1965… le gars qui me l’a vendue avait commandé une 104. En livrant la Flèche Cavaillonnaise (j’étais boulanger), je la voyais sur le parking. Je lui ai demandé « combien tu en veux de cette voiture ? » et il me répond : « j’en voudrais 4 000 francs (de l’époque). » Je lui rétorque C’est trop cher »  et là, il décide « que tu n’as qu’à aller chez Peugeot pour voir combien ils m’en donnent et tu me dis… » Chez Peugeot, quand ils ont vu la voiture, ils dit « on préfère vous faire une ristourne sur la 104 mais gardez votre voiture ! » C’était la voiture d’un notaire, elle avait toutes les options : le couvre capote, la housse pour les arceaux du couvre tonneaux… »

Sport-cars :  » Tu l’as gardée longtemps ? »

Henri : « Je l’ai eu pendant 17 ans… Entre temps, j’ai acheté une MG A à Marseille, que j’ai gardée 7 ans. En plus de ça, il y a avait aussi une traction et une Jeep dans le garage… Mais mon travail m’empêchait de profiter de mes voitures, même le week-end car je finissais de travailler vers 14 h… Du coup, j’ai vendu les deux MG et j’ai acheté une twingo et à une l’Austin Healey que l’on a utilisé aujourd’hui ! Ca fait 10 ans. »

Sport-cars :  » Tu as toujours eu une voiture pour le plaisir ? »

Henri : « Oui, en plus les clubs se sont développés et tu pourrais faire un rallye par jour ! »

Sport-cars : « D’où te viens ta passion ? »

Henri : « Ho, tu sais, quand tu es gamin, tu as les « Dinky toys », les « Solido », toutes ces petites voitures… Je passais mes vacances chez un oncle dans le Vercors et je jouais un jour à la poupée avec ma sœur pour que le lendemain elle joue aux voitures avec moi ! « 

Sport-cars « Tu d’autres voitures ? »

Henri : « Oui, j’en suis à ma quatrième Jeep, je fais les commémorations du débarquement…comme la libération du peuple Corse. On est parti de Marseille en jeep, et chaque jour on baladait et on était reçu par la population. Et là, Je viens d’acheter une R5 Alpine Turbo de 1983 pour ma femme, au lieu d’une Clio ou d’une Twingo. »

Sport-cars : « Ta femme te suit ? »

Henri : « Elle vient plus pour me faire plaisir… (rire) »

Sport-cars : « Tu as moments qui t’ont plus marqué que d’autres ? »

Henri : »J’ai toujours acheté des voitures à remettre en état, mais qui étaient roulantes. Quand j’ai fait repeindre l’Austin, le carrossier me demande si les feux et clignotants fonctionnaient… je lui dis « Ils sont impeccables ! » et là, il m’amène à la voiture et le feu rouge arrière était pourri ! Tout tombait, on a tout refait ! » Un autre fois, je fais un rallye et je vois une très jolie fille qui s’approche, et qui me dit « Vous êtes seul monsieur ? » et là, bien sûr, je réponds oui… Elle me dit « Çà ne vous dérange pas que ma mère monte avec vous ? » Elle m’a raconté sa vie, j’ai pas pu en placer une !!! « 

Propos recueillis par P. Hortail

Partager cet article...

Continuez votre lecture...

Un commentaire

  1. Balade – Salon de Provence sur Sport Cars

    [...] au sein de Sport-cars. Enjoué, pas avare d’anecdotes, il vit pleinement sa passion (voir notre article à son sujet). Et c’est avec plaisir que l’on prend place à ces cotés. On [...]

Laisser un commentaire