Guide pratique pour activer le Launch Control

Le Launch Control est encore qualifié de ‘’processus de départ arrêté’’. Il représente une aide électronique qui permet aux conducteurs de voiture de course d’effectuer une accélération. Comment donc activer le Launch Control ?

Étapes d’activation du Launch Control

Il est important de savoir dans un premier temps que l’activation du Launch Control s’effectue avec le moteur tournant, le véhicule à l’arrêt et le mode Sport ou Track activé. Une fois ces dispositions prises, vous maintiendrez votre pied gauche sur la pédale de frein avant de tirer les deux palettes au volant. Vous ne devez les lâcher qu’à l’apparition du message « Launch Control ON » sur le tableau de bord.

Lire également : Comment trouver la meilleure location de voiture ?

Dans les 60 secondes après l’affichage, vous allez profondément appuyer sur la pédale accélératrice au-delà du point dur. Vous devez exécuter cette tâche avec votre pied droit. Vous remarquez par la suite que le régime moteur va automatiquement être sujet à une stabilisation à environ 2500 tr/min. Cette configuration dure généralement 4 secondes au maximum. En ce laps de temps, vous allez relâcher la pédale des freins dans l’objectif de démarrer sportivement votre véhicule.

Les conditions d’une non-activation du Launch Control

Les étapes ne suffisent pas à elles seules pour activer à bien le Launch Control de votre voiture. Vous devez aussi tenir compte des conditions qui bloquent l’activation du départ arrêté. Ainsi, vous vous retrouverez dans une meilleure posture pour accomplir facilement cet exercice.

A lire également : Explorer les Possibilités des Vélos Électriques Californiens pour une Mobilité Durable

En premier lieu, il est essentiel de savoir que l’activation du Launch Control ne peut automatiquement être exécutée si vous avez eu à l’effectuer cinq fois d’affilée. Également, si la « température d’eau moteur » est trop froide, le résultat tant espéré risquerait de ne pas être au rendez-vous.

Dans la même lancée, une température embrayage, d’huile de boîte de vitesses ou un pourcentage d’inclinaison trop élevés, bloquera à coup sûr la procédure de départ arrêté.

Vous comprenez donc que si la fonction est inhibée par l’une de ces conditions, le message « Launch Control ON » ne pourra aucunement apparaître sur le tableau de bord.

Quelques dispositions à adopter pour une bonne activation du Launch Control

Dans l’objectif d’activer à bien le Launch Control, vous vous devez de prendre les dispositions nécessaires. Pour ce faire, il est impérieux de doter votre véhicule de pneus en  bon état, d’un bon régime moteur et surtout, d’un excellent temps de réaction. L’étape la plus complexe dans l’activation d’un départ arrêté se révèle être la combinaison de ces ingrédients.

En ce qui concerne le régime moteur, vous devez veiller à ce qu’il soit relativement haut. Dans le sport automobile autrefois, les seules voitures qui réussissaient à effectuer un départ canon étaient toutes de la marque Renault. Aujourd’hui, de plus en plus de constructeurs de voiture de course se sont attelés à fabriquer de solides régimes moteur. Si vous remarquez une défaillance au niveau de celui de votre ‘’bagnole’’, vous pouvez tout simplement en acheter une nouvelle auprès de ces grandes enseignes. Avec un régime moteur élevé, le démarrage sera beaucoup plus rapide dès lors que vous lâcherez un coup sec sur le moteur.

Par ailleurs,  vous devez apprendre à gérer le stress. L’adoption de cette posture est d’ailleurs capitale. Il est clair que les BPM (Battement Par Minute) vont augmenter. Mais, vous devez prendre de grandes inspirations et rester concentré sur les lumières rouges du départ.