Rallye – P. Tsjoen survole le Rallye du Touquet

5 octobre 2009

Vainqueurs du 49e Rallye Le Touquet Pas de Calais, Pieter Tsjoen et Eddy Chevaillier (Ford Focus RS WRC) s’imposent pour leur première apparition de la saison en Championnat de France. Ils devancent Eric Brunson et Cédric Mondon (Subaru Impreza WRC) et Cédric Robert et Matthieu Duval (Fiat Punto S2000 / Team GPC Motorsport). Ces derniers remportent également la manche du Trophée BFGoodrich. A l’issue de cette sixième manche, Guillaume Canivenq et Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 / Team Barroso Yacco) occupent toujours la tête du Championnat de France des Rallyes et du Trophée BFGoodrich mais se voient désormais talonner par Emmanuel Guigou et David Marty (Renault Clio R3 Maxi).

Rallye du touquet

La sixième manche du Championnat de France des Rallyes faisait étape sur la Cote d’Opale ce week-end à l’occasion du 49e Rallye Le Touquet Pas de Calais. 141 concurrents étaient admis au départ vendredi soir au Touquet Paris Plage. Couru sur routes humides, le rallye a vu la pluie s’inviter tout au long de la journée de samedi avant que le temps ne se calme dimanche.

Tsjoen leader de bout en bout

Leader depuis la première spéciale disputée vendredi soir sur le front de mer, Pieter Tsjoen et Eddy Chevaillier (Ford Focus RS WRC) ont poursuivi leur domination tout au long du rallye. Vainqueur de seize des vingt spéciales de l’épreuve touquettoise, l’équipage belge a pris le meilleur sur les vainqueurs de l’édition 2008, Eric Brunson et Cédric Mondon (Subaru Impreza WRC).

Le vice-champion de France 2008 parvient à signer deux temps scratch et accroche la deuxième position devant Cédric Robert et Matthieu Duval (Fiat Punto S2000 / Team GPC Motorsport). Robert a réalisé une superbe prestation pour sa première apparition au volant d’une Super 2000. Troisième au classement général et vainqueur du Trophée BFGoodrich, le pilote de la Fiat Punto S2000 termine devant Julien Maurin et Gilles Thimonier (Peugeot 207 S2000 / Team Barroso Yacco).

Marc Amourette et Gwenola Marie (Citroën C2 S1600) prennent la cinquième place et devancent Emmanuel Guigou et David Marty (Renault Clio R3 Maxi) qui s’imposent dans le Groupe R. Le pilote de la Renault Clio R3 Maxi réalise la bonne opération au championnat. En empochant 13 points, il se replace idéalement en deuxième position au Championnat de France des Rallyes avant les deux dernières manches de la saison aux Cévennes et au Var. Guillaume Canivenq et Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 / Team Barroso Yacco), contraints à l’abandon dès la première spéciale de la deuxième étape, restent toutefois en tête pour une toute petite unité.

Championnat Team : 2HP Compétition rafle la mise

Grâce à Jean-Nicolas Hot, Hervé Paternot et Eric Meyer, le Team 2HP Compétition s’impose sur les routes touquettoises avec 18 points. Le Team GPC Motorsport et Barroso Yacco terminent respectivement à huit et dix points. Après cette sixième manche, le Team GPC Motorsport conserve la tête du classement avec trois points d’avance sur le Team Barroso Yacco et neuf sur le Team MSR by GBI.com.

Suzuki Rallye Cup – FFSA : Schmitt fait coup double

Dans la Suzuki Rallye Cup FFSA, Jérôme Schmitt s’impose avec 1’15’’1 d’avance sur Pierre-Alexandre Perrin et 2’32’’6 sur Jean-Paul Monnin. Après être monté à deux reprises sur le podium de la Cup depuis le début de la saison, Schmitt s’impose et prend du même coup la tête du classement général aux dépens de Jérémi Ancian qui a abandonné dans l’ES9.

Prochain rendez-vous du 5 au 7 novembre sur les épreuves spéciales du Rallye des Cévennes.

Trophée BFGoodrich : Robert s’impose, Guigou se replace

Vainqueur de la manche du Touquet Pas de Calais, Cédric Robert inscrit les 10 points attribués au premier. Le pilote de la Fiat Punto S2000 se replace en quatrième position à égalité de points avec Julien Maurin qui termine juste derrière lui. Emmanuel Guigou grignote quelques points au leader du Trophée, Guillaume Canivenq, qui a été contraint à l’abandon dans l’ES9.

Dans les différentes catégories, outre Pieter Tjoen en Groupe A, Emmanuel Guigou et David Marty (Renault Clio R3 Maxi) s’imposent dans le Groupe R. Hervé Paternot et Maxime Vilmot (Subaru Impreza WRX / Team 2HP Competition) dominent quant à eux le Groupe N (9e du classement général). Dans la catégorie GT de série, Jean-Nicolas Hot et Christian Theveny (Porsche 997 GT3 / Team 2HP Competition) terminent en tête (12e du classement général) tandis que Marc Lance et Freddy Lance (Volkswagen Golf GTI) dominent le Groupe F2000 (20e du classement général).

Les réactions :

Pieter Tsjoen – Eddy Chevaillier (Ford Focus RS WRC) : « J’ai bien débuté vendredi ce qui m’a permis d’avoir une belle avance. Sous la pluie samedi, j’ai toutefois commis une erreur qui m’a fait perdre mon avance mais je n’ai pas paniqué et j’ai continué. J’ai alors creusé petit à petit l’écart et les autres sont sortis de la route. Ce matin, nous avons roulé vite sans prendre trop de risques. J’aimerai faire le rallye au mois de mars car je me suis bien amusé. C’est bien de gagner un rallye que je découvrais surtout dans ces conditions. J’avais une très bonne voiture que j’ai bien exploitée. »

Eric Brunson – Cédric Mondon (Subaru Impreza WRC) : « C’est une grosse satisfaction. C’était un rallye qui s’est joué au moral. On n’a plus roulé cette année donc on ne savait pas trop ce que ça allait donner. Samedi j’ai parcouru la première boucle avec une voiture inconduisible, on a également eu un problème d’affichage de compteur de vitesses tout le week-end. On a essayé avant tout de rester sur la route vu le nombre de concurrents qui sont sortis. On a fait une course sage, la maturité emmagasinée sur l’année 2008 nous a servis. Le contrat est ainsi rempli. On était venu pour montrer que l’on savait encore rouler, on espère que ça nous permettra de disputer le championnat l’an prochain ou au moins de le débuter. D’ailleurs on est à la recherche de partenaires pour l’entamer. On a fait un super boulot avec l’équipe et avec Cédric. Je suis très heureux. »

Cédric Robert – Matthieu Duval (Fiat Punto S2000 / Team GPC Motorsport) : « Je remercie mes partenaires qui m’ont permis de monter ce projet. La Super 2000 est fantastique. Pour la suite, j’aimerais que ça continue et le podium acquis ici va nous aider. Matthieu Duval (le copilote de Cédric Robert) : « Je suis sur un nuage, la voiture était au top et Cédric je n’en parle même pas. Monter sur le podium et s’imposer en S2000, il y a plus malheureux que nous. »

Emmanuel Guigou – David Marty (Renault Clio R3 Maxi) : « C’est un super week-end. On reprend la deuxième place du championnat pour un point. Les deux rallyes qui suivent devraient nous être un peu plus favorables pour la voiture. Nous n’avons pas fait d’erreurs et nous avons notamment fait un bon choix de pneus. Je suis très content. Après la sortie du Mont-Blanc, c’est parfait. »

Jérôme Schmitt, leader de la Suzuki Rallye Cup – FFSA : « Avant tout je suis content que Pierre Campana ne se soit pas fait mal. Je suis venu au Touquet avec cette idée de victoire en tête et je me suis servi de mon expérience des deux dernières années. Je n’ai pas pris de risques inconsidérés. J’ai fait des erreurs comme tout le monde mais là où je les ai faites, il y avait de la marge. Je suis content car j’ai déroulé ma course comme je voulais. Tout s’est bien passé. C’est ma première victoire en Formule de promotion et je remercie mes partenaires. »

Classement final provisoire

1. TSJOEN Pieter / CHEVAILLIER Eddy (Ford Focus RS WRC) 2’09’51’’2

2. BRUNSON Eric / MONDON Cédric (Subaru Impreza WRC) +2:56:0

3. ROBERT Cédric / DUVAL Matthieu (Fiat Punto S2000) +5:18:9

4. MAURIN Julien / THIMONIER Gilles (Peugeot 207 S2000) +07:43:5

5. AMOURETTE Marc / MARIE Gwenola (Citroën C2 S1600) +09:21:5

6. GUIGOU Emmanuel / MARTY David (Renault Clio R3 Maxi) +10:08:4

7. LEMMONIER Xavier / GALLIER Charlène (Peugeot 207 S2000) +11:59:5

8. BARRAL Thomas / SEUX Sabrina (Citroën C2 R2 Max) + 14:39:3

9. PATERNOT Hervé / VILMOT Maxime (Subaru Impreza WRC) + 15:33:2

10. HONVAULT Bertrand / HONVAULT adrien (Toyota Celica GT4) +15:36:9

Meilleurs temps

Pieter Tsjoen – Eddy Chevaillier (Ford Focus RS WRC) 16. Eric Brunson – Cédric Mondon (Subaru Impreza WRC) 2. Pierre Roché – Martine Roché (Subaru Impreza WRC / Team FJ.com) 1. Patrick Henry – Magali Lombard (Peugeot 206WRC / Team GPC Motorsport) 1.

Leaders

ES1 à ES20 : Pieter Tsjoen – Eddy Chevaillier (Ford Focus RS WRC)

Principaux abandons

MACE Vivien / FALVO Richard (Subaru Impreza STI) Mécanique entre ES2 ES3

CHRISTIAN Vincent / LECLERCQ Guillaume (Toyota Corolla WRC) Avant les vérifications

COMOLE Lionel / TABONE Karine (Renault Clio R3) Avant les vérifications

CANIVENQ Guillaume / GRIMAL Sébastien (Peugeot 207 Super 2000 / Team Barroso Yacco) Sortie de route dans l’ES4

BARBE Marc / DEVIENNE Philippe (Peugeot 307WRC / Team GPC Motorsport) Mécanique entre ES4 et ES5

LESCLOUPE Pascal / BOHLER Ludovic (Mitsubishi lancer Evo VIII) Mécanique dans ES7

ROCHE Pierre / ROCHE Martine (Subaru Impreza WRC / Team FJ.com) Mécanique entre ES8 et ES9

ANCIAN Jérémi / ROUX Thomas (Suzuki Swift Cup) Mécanique dans ES9

HENRY Patrick / LOMBARD Magali (Peugeot 206WRC / Team GPC Motorsport) Mécanique dans ES11

CAMPANA Pierre / DE CASTELLI Sabrina (Suzuki Swift Cup) Sortie de route dans ES11

BARBARA José/ BARBARA Chantal (Subaru Impreza WRC) Mécanique entre ES14 et ES15

DELOY David / HUMBERT Emmanuel (Renault Clio Ragnotti) Mécanique dans ES17

Source : FFSA

Partager cet article...

Continuez votre lecture...

Laisser un commentaire