News : Mercedes SLK 55 AMG

23 août 2011

Comme c’est la tradition du côté de Stuttgart, Mercedes va offrir à sa 3e génération de SLK une variante sportive badgée AMG. Baptisé 55 AMG et motorisé par un V8 de 422 chevaux, ce roadster bodybuildé s’exhibera fièrement dans les allées du Salon de Francfort, du 13 au 27 septembre prochain. Voilà qui laisse augurer de nombreux flashs sur le stand Merco.

Le coupé-cabriolet vedette de la marque à l’étoile s’encanaille enfin. Jusqu’à présent, le SLK le plus puissant au catalogue ne délivrait « que » 306 chevaux. Mais avec le V8 de 422 chevaux dans une inédite version atmosphérique, la SLK 55 AMG relègue même la Black Series de la précédente génération au rang de faire valoir. Eh oui, la pauvre petite ne se voyait propulsée que par une modeste cavalerie de 400 chevaux… La concurrence, dans le secteur des petits coupés-cabriolets, se trouve complètement larguée en terme de puissance. Pour preuve, la BMW Z4 sDrive35is ne culmine qu’à 340 chevaux. Une fois encore, Mercedes a donc choisi de repousser les limites. Le 0 à 100 km/h est annoncé pour 4,6 secondes et la vitesse maxi reste traditionnellement bridée à 250 km/h. Quant au couple, il atteint les 540 Nm à 4500 tr/min.

En matière de consommation et de pollution, la SLK 55 AMG devrait également jeter un gros pavé dans la mare. D’après les premiers chiffres divulgués par Mercedes, ce roadster surpuissant parviendrait à contenir sa consommation moyenne de sans plomb à 8,4 l/100 km. Et ses émissions de CO2 ne dépasseraient pas les 195 g/km. Pour arriver à ces chiffres, le constructeur allemand a doté son V8 d’un système – AMG Cylinder Management – lui permettant de désactiver 4 de ses cylindres lorsqu’il tourne entre 800 et 3600 tr/min. De plus, comme sur la Peugeot 308 e-HDi, le moteur est associé à un système Start & Stop couplé à un récupérateur d’énergie au freinage qui a pour mission de recharger la batterie.

 

Bien sûr, du côté de la transmission, tout a été mis en place pour que l’heureux conducteur puisse profiter au mieux de sa SLK 55 AMG. Elle assurée par une boîte auto à 7 rapports Speedshift Plus 7G-Tronic qui simule notamment un double débrayage au rétrogradage. Du côté des artifices esthétiques, cette SLK ultra sportive bénéficie principalement de boucliers spécifiques, de 4 sorties d’échappement et de jantes 18 pouces.

 

Les tarifs n’ont pas encore été dévoilés pour la France mais, en Allemagne, la SLK 55 AMG s’échangera contre la modique somme de 72.590 euros. L’option AMG Handling Package (châssis à la suspension raffermie,différentiel à glissement limité et disques de frein avant composites) sera facturée 4.641 euros.

J-M.Ortega

 

Laisser un commentaire