Passioné – Platon aime les Beta

24 août 2010

redif du 07/04/2010

Natif de Madagascar, paré d’un prénom qui incite à la philosophie, il aime les italiennes au nom grec et c’est à Marseille, face à la mer, qu’il nous fait le plaisir de partager son amour des belles autos. Découverte…

Lancia beta 2000 180024

Sport-cars : « Platon, quel est votre premier souvenir de voiture ? »

Platon Patsouris : « Mon père avait un grand garage de voitures d’occasions à Madagascar. Il a débuté par une station, puis a vendu des voitures et a acheté un grand garage en plein cœur Tananarive, la capitale. J’ai conduit des voitures depuis l’âge de 8 ans ! Dès qu’il y a avait un trajet à faire… j’étais le premier ! Vers 10 ans, je déplaçais les voitures dans le garage. »

Sport-cars : « Vous avez donc connu de belles voitures ? »

P. Patsouris : « Mon père a eu de très belles voitures, comme une Mercedes 300 SL avec portes papillon qui avait appartenu à JL Schlesser. »

Lancia beta 2000 18006 Lancia beta 2000 18005

Sport-cars : « Et aujourd’hui, nous découvrons deux voitures qui vous appartiennent… Vous nous les présentez ? »

P. Patsouris : « Nous avons sous les yeux deux versions de la Lancia Beta. La bleue est une Beta 1 800 cm3 qui appartenait à la femme d’un chirurgien monégasque et dont la couleur est spéciale. Mon cousin l’avait achetée mais étant reparti à Madagascar, je la lui ai rachetée car pendant de longues années, elle tournait très peu…La marron est une Beta de 2 litres de 1976 que j’ai achetée l’année dernière dans le Gers. »

Sport-cars : « La rénovation fut couteuse ? »

P. Patsouris : « Pour vous donner un ordre d’idée, la carrosserie, pour chaque voiture, représente 3 500 euros environ… Et il m’a fallu trois autres Lancia Beta achetées pour pièces pour réparer la bleue ! Par exemple, pour le rétroviseur passager, j’ai du racheter une voiture complète ! Heureusement, internet aide beaucoup pour trouver des pièces. Il me reste encore un peu de travail mais le plus gros est fait… La marron était en assez bon état. Elle n’avait que 80.000 Km quand je l’ai achetée »

Sport-cars : « Coté performances… ? »

P. Patsouris : « Les deux Lancia Beta font 120 chevaux pour les deux pour 900 kilos ! Cela donne des performances qui restent d’actualité. Mais la version 2 000 est plus coupleuse. Dotées de 4 freins à disques, de roues indépendantes, d’une boite à 5 vitesses, elles étaient au top de leur époque. Même la ligne reste d’actualité. »

Lancia beta 2000 180042 Lancia beta 2000 180044 Lancia beta 2000 180028 Lancia beta 2000 180039 Lancia beta 2000 180022

Sport-cars : « Et si vous deviez choisir entre les deux ? »

P. Patsouris : « La bleue ! Sans hésitation… pour la rareté… Même si pour l’agrément, la 2 000 est supérieur. » (NDLR : moi aussi je prends la bleue !)

Sport-cars : « Et au quotidien, vous roulez en quoi ? »

P. Patsouris : « J’ai vendu ma 406 coupé et je roule en Clio diesel…Mais dès que je peux, je sors une des deux Lancia Beta ! Je suis membre du Italian Cars Club et on fait deux à quatre sorties par an. Je participe aussi à des concentrations. »

Sport-cars : « Quels sont vos projets ? »

P. Patsouris : « Dans l’immédiat, finir la 1 800 (joints de queue de soupapes, pompe à eau, courroie de distribution…) pour pouvoir rouler sans soucis. Pour l’anecdote, la 1 800 cm3 a failli tourner dans le film « Mesrine » avec V. Cassel. Mais l’indemnité ne couvrait pas mes frais… « 

Sport-cars « C’est une passion familiale ? »

P. Patsouris : « J’ai deux frères qui, une fois la bleue retapée, on aussi craqué pour une Lancia Beta chacun, dont l’une est un spyder 1800 cm3 très rare. Mon fil est aussi passionné et nous faisons des rallyes de régularité  ! Chacun prend une voiture et nos copilotes sont nos compagnes ! « 

Pour en savoir plus sur les deux modèles ci-dessous, je vous renvoie vers les fiches techniques du site Italian cars club qui sont très bien faites !

Lancia beta 2000 180070 Lancia beta 2000 18001 Lancia beta 2000 18002 Lancia beta 2000 18003 Lancia beta 2000 18004 Lancia beta 2000 18005 Lancia beta 2000 18006 Lancia beta 2000 18007 Lancia beta 2000 18008 Lancia beta 2000 18009 Lancia beta 2000 180011 Lancia beta 2000 180012 Lancia beta 2000 180013 Lancia beta 2000 180014 Lancia beta 2000 180015 Lancia beta 2000 180016 Lancia beta 2000 180017 Lancia beta 2000 180018 Lancia beta 2000 180019 Lancia beta 2000 180020 Lancia beta 2000 180021 Lancia beta 2000 180022 Lancia beta 2000 180023 Lancia beta 2000 180024 Lancia beta 2000 180025 Lancia beta 2000 180026 Lancia beta 2000 180028 Lancia beta 2000 180029 Lancia beta 2000 180030 Lancia beta 2000 180031 Lancia beta 2000 180032 Lancia beta 2000 180033 Lancia beta 2000 180034 Lancia beta 2000 180035 Lancia beta 2000 180036 Lancia beta 2000 180037 Lancia beta 2000 180038 Lancia beta 2000 180039 Lancia beta 2000 180040 Lancia beta 2000 180041 Lancia beta 2000 180042 Lancia beta 2000 180043 Lancia beta 2000 180044 Lancia beta 2000 180045 Lancia beta 2000 180046 Lancia beta 2000 180047 Lancia beta 2000 180048 Lancia beta 2000 180049 Lancia beta 2000 180050 Lancia beta 2000 180051 Lancia beta 2000 180052 Lancia beta 2000 180053 Lancia beta 2000 180054 Lancia beta 2000 180056 Lancia beta 2000 180057 Lancia beta 2000 180058 Lancia beta 2000 180059 Lancia beta 2000 180060 Lancia beta 2000 180062 Lancia beta 2000 180063 Lancia beta 2000 180064 Lancia beta 2000 180065 Lancia beta 2000 180066 Lancia beta 2000 180067 Lancia beta 2000 180068 Lancia beta 2000 180069

Partager cet article...

Continuez votre lecture...

3 commentaires

  1. Marcel Leau

    Ancien concessionnaire Lancia ,j’apprécie beaucoup le travail que vous avez réalisé pour restaurer ces 2 voitures ,elles sont magnifiques ! il faut maintenant faire la même chose avec un coupé HPE , bravo et bonne continuation ! M.L

  2. Félisat

    Bonjour à Platon qui nous livre là un prenant témoignage de sa passion pour Lancia.Alfiste pour ma part, nous avons eu l’occasion de nous taquiner les cylindres sur les mythiques routes du Monte-Carlo, à l’occasion d’une Sortie ICC en 2007.

  3. george jami

    Bonjour et formidable
    A 48 ans je compte remettre ca avec un coupé DE 1975 en etat d usure normale!
    Alors voir 2 superbes beta commes neuves, ca rappel plein de souvenirs
    Bravo

Laisser un commentaire