Ma journée circuit, par Florent.

18 septembre 2011

Le manufacturier Pirelli organise pour la deuxième année consécutive trois journées sur circuit. Au fil des mois, le Mans, Magny-Cours puis le Castellet deviennent les théâtres d’actrices d’exception si possible chaussées en… Pirelli. Je vous propose de découvrir la journée de vendredi 17 septembre à Magny-Cours.

Journée d’exception

8h30, briefing. Les règles élémentaires de sécurité et de conduite sur circuit sont rappelées aux participants. Le roulage commence avec quelques pièces de choix parmi toutes celles qu’offre le plateau ce jour : Ferrari F430, Scuderia, 458 et 599, Porsche 997 GT3, GT3 RS ou GT2, Lamborghini Murcielago et même… McLaren MP4-12C dont les bagarres régulières avec une 458 de la même teinte étaient particulièrement intéressantes. On citera également la présence de Nissan GTR, Lotus Elise SC et Exige Cup 260 (loin de démériter face à la puissance de certaines autres autos), Mercedes C63 AMG, Mustang Shelby, Lamborghini Gallardo Superleggera… Ces autos évoluaient librement au fil de la journée et non par groupe. Chacun avait la possibilité de faire appel à un pilote instructeur afin d’améliorer son pilotage ou sa connaissance du tracé. Enfin, la météo idéale a finie d’achever la réussite de cette journée pour les conducteurs.

Au volant

Cette journée est aussi l’occasion pour les journalistes et blogueurs de faire quelques tours au volant d’une GT ou d’une supercar. Inutile de préciser que prendre le volant d’une 458 Italia est un rêve pour moi. En revanche, il est utile de préciser que l’emploi du présent n’est pas une erreur car, suite à un élément indépendant de Pirelli, il n’y avait pas de 458 pour la presse. A la place, Oreca mettait à disposition une Audi R8 V10. Il s’agit d’une voiture dont j’avais déjà pris le volant l’an dernier sur la même piste.

Cette année, mon impression fût encore meilleure pour deux raisons : lors de ma première session de trois tours, le trafic sur la piste n’était pas très dense et l’instructeur à mes côtés prodiguait d’excellents conseils. La voiture est d’une grande facilité et permet de (re)découvrir la piste dans des conditions parfaites. Cette piste, justement, m’avait semblé très large un an plus tôt. Cette fois-ci, le placement était beaucoup plus naturel. La seconde session de trois tours, en début d’après-midi, permet de mettre en application les conseils du matin tout en prenant encore un peu plus d’aisance sur ce tracé. Bien sur, il serait nécessaire de beaucoup plus pour réellement progresser mais cela permet d’avoir un bon aperçu à la fois de la voiture mais aussi de la piste et de ses axes personnels de progression au volant.

Et à côté ?

Durant la journée, Pirelli avait également prévu plusieurs animations. Il était ainsi possible de s’essayer à un changement chronométré de roue sur une Formule 1. Deux simulateurs de course automobile permettaient de prendre en main le jeu Forza Motorsport 4 qui doit sortir mi-octobre sur Xbox 360. Dans les deux cas, des lots étaient à gagner. Une élection de la plus belle voiture du jour était organisée ainsi que plusieurs tirages au sort avec différents partenaires (BRM, Meguiar’s, Parrot…). Ferrari était également de la partie et proposait aux conducteurs d’effectuer un essai sur circuit au volant d’une 458 ou bien un essai routier avec une California. Impossible donc de trouver le temps long !

Je vous laisse découvrir une sélection de 85 photos.

Florent Potier

Laisser un commentaire